Conisation cervicale - indications, cours, contre-indications

La conisation cervicale est une procédure gynécologique standard réalisée à des fins diagnostiques et thérapeutiques. La procédure de conisation cervicale permet la collecte de matériel de l'utérus, qui est ensuite soumis à un examen histopathologique pour déterminer si une tumeur se développe dans l'utérus.

Regardez le film: "#dziejesienazywo: faites régulièrement un test Pap"

1. Conisation cervicale - indications

Les indications les plus courantes de conisation cervicale sont des résultats anormaux aux tests cytologiques, une dysplasie épithéliale squameuse et une image histopathologique anormale du matériel collecté pendant la colposcopie. De plus, cet examen est également effectué après l'ablation des érosions utérines.

La conisation cervicale permet l'élimination des cellules utérines affectées par des lésions néoplasiques, empêchant ainsi leur propagation à d'autres cellules et la formation d'une tumeur métastatique étendue. Ainsi, la conisation cervicale sert de traitement thérapeutique. Cependant, s'il n'est pas possible d'éliminer tous les tissus cancéreux avec la conisation cervicale, un traitement avec d'autres méthodes est nécessaire.

2. Conisation cervicale - cours

La chirurgie de conisation cervicale implique l'excision précise d'un morceau de tissu de la partie vaginale de l'utérus. Il s'agit d'une procédure standard réalisée sous anesthésie locale, ou anesthésie générale dans le cas de patients âgés présentant des problèmes cardiologiques. La conisation cervicale est une procédure courte qui n'apporte pas de sensations désagréables et entraîne rarement des complications.

Au cours de la conisation du col de l'utérus, le gynécologue coupe un petit morceau de tissu près de la partie vaginale du col de l'utérus, puis le fragment est examiné à la recherche de modifications dans les cellules tissulaires.

Après la conisation cervicale, une femme peut s'attendre, dans certains cas, à des saignements abondants, à un écoulement purulent ou à une température corporelle supérieure à la normale, mais ces symptômes peuvent ne durer que quelques jours. Une fois que le col de l'utérus a subi une conisation, la patiente ne doit pas se fatiguer pendant plusieurs jours et reprendre lentement des forces. N'utilisez pas de tampons pendant cette période car ils peuvent provoquer une inflammation. Pendant cette période, une femme doit faire particulièrement attention à son hygiène intime.

3. Conisation cervicale - contre-indications

Il n'y a pas de contre-indication à la conisation cervicale chez les femmes enceintes. La réalisation de l'opération de conisation cervicale pendant la grossesse ne nuit en aucun cas au bébé. Après la chirurgie, le col de l'utérus guérit et reprend sa fonction normale.

Une femme qui envisage de subir une procédure de conisation cervicale ne doit pas être en aménorrhée. Toutes les affections et affections inflammatoires doivent être guéries pendant la procédure, sinon des complications différentes des affections actuelles peuvent survenir.

Deux semaines après le traitement de conisation cervicale, il est recommandé de consulter le gynécologue qui a effectué la procédure afin de diagnostiquer et d'évaluer l'état de la patiente. Le gynécologue doit également évaluer si la plaie cervicale guérit bien. De plus, le patient doit subir régulièrement des frottis et une colposcopie annuels.

Mots Clés:  Élève Rossne Enfant D'Âge Préscolaire