Glucose dans les urines pendant la grossesse

Il est parfaitement normal d'avoir un peu de glucose dans vos urines pendant la grossesse, mais si votre taux de glucose est élevé lors de plusieurs visites consécutives chez votre médecin ou très élevé lors d'une seule visite, cela pourrait être un signe de diabète gestationnel. Cette maladie est désormais courante chez les futures mamans. Le diabète sucré chez la femme enceinte peut apparaître au cours du deuxième trimestre de la grossesse et peut accompagner une femme jusqu'à l'accouchement.

Regardez la vidéo : "Test d'urine pour le glucose"

1. Diabète gestationnel

Une quantité minimale de glucose peut être physiologiquement présente dans l'urine d'une femme enceinte. Des niveaux plus élevés de glucose dans vos urines pourraient être un signe d'hyperglycémie, qui peut être détectée par un test sanguin. La cause exacte du diabète chez les femmes enceintes n'est pas encore connue, mais les médecins s'accordent à dire que des taux de glucose anormaux dans le corps de la femme enceinte peuvent être nocifs pour elle et son bébé.

La nourriture qu'une femme consomme est digérée et décomposée en plus petites particules pour les rendre plus faciles à absorber. Il en va de même avec le glucose, qui est digéré et, grâce à l'insuline, introduit dans les cellules individuelles du corps. Chez les femmes enceintes, le placenta, qui relie le fœtus à l'approvisionnement en sang, produit des hormones qui peuvent affecter négativement le fonctionnement de l'insuline. En conséquence, il peut y avoir une augmentation du glucose dans l'urine, conduisant au développement d'un diabète gestationnel. Cette situation est défavorable pour le fœtus, car un excès de sucre peut y pénétrer par le placenta. Pour contrôler les niveaux de glucose, le placenta doit effectuer des activités supplémentaires. Même ainsi, les enfants de femmes qui ont eu du diabète pendant la grossesse sont plus susceptibles d'éprouver des difficultés respiratoires et de naître avec une tête plus grosse. Plus tard dans la vie, ces enfants sont plus susceptibles que leurs pairs de développer un diabète de type 2.

Les symptômes d'une glycémie élevée sont les suivants :

  • soif excessive et fort appétit,
  • urination fréquente,
  • maux de tête sévères de fréquence croissante,
  • faiblesse du corps,
  • diminution de la vision,
  • se fatiguer rapidement,
  • problèmes de concentration et de réflexion.

2. Comment faire baisser la glycémie pendant la grossesse ?

Afin de détecter d'éventuelles anomalies à temps, le test de glycémie est effectué lors de la première visite chez le gynécologue. De plus, un test de charge en glucose par voie orale est effectué entre les semaines 24 et 28 de la grossesse. Si vous recevez un diagnostic de glycémie élevée dans votre corps, vous ne devez pas retarder le traitement. Le retarder peut augmenter le risque de développer un diabète de type 2. Dans la prévention du diabète, les modifications de l'alimentation et du mode de vie jouent un rôle énorme. Afin d'abaisser le niveau de glucose dans le corps, une femme enceinte doit manger sainement. Il vaut la peine d'éliminer les aliments transformés du menu en faveur des fruits frais, des légumes et des grains entiers. Ils aident à contrôler la glycémie. Une activité physique régulière est également importante. En cas de doute, consultez votre gynécologue.

Une concentration élevée de glucose dans l'urine d'une femme enceinte signale généralement le début du développement du diabète sucré. Si le résultat de votre test suggère cette condition, consultez votre médecin et envisagez vos options de traitement du diabète.

Mots Clés:  Élève Grossesse Planification De Bébé